Vadémécum 2015 – Chiffres clés de l'économie automobile et du trafic routier

Le nouvel abrégé du trafic routier est disponible


Berne, 09.02.15 – routesuisse – Fédération routière suisse FRS vient de publier comme chaque année à pareille époque son "Vadémécum". Ayant le format d'un dépliant de poche, ce répertoire statistique informe notamment sur le chiffre d'affaires global de l'économie automobile, sur le parc de véhicules à moteur, le taux de motorisation et les prestations de transport en Suisse. On y trouve également des données récentes sur les impôts grevant les carburants, la longueur du réseau routier et sur le développement des émissions des principaux polluants atmosphériques.

La Vadémécum de routesuisse est un ouvrage de référence statistique indispensable aux milieux intéressés au trafic routier privé. Comme chaque année, son édition 2015 offre également un aperçu facile à consulter des chiffres clés concernant l'économie automobile et le trafic routier privé.

 On y apprend, par exemple, que le chiffre d'affaires global de la branche automobile suisse a baissé en 2013 de près de 1,4 milliard de francs par rapport à l'année précédente pour s'établir à 90,6 milliards. Ce recul s'explique principalement par le ralentissement du marché des voitures neuves où les seuls importateurs d'automobiles réunis dans l'association auto-suisse ont subi une baisse de leur chiffre d'affaires d'un milliard de francs. En revanche, les chiffres d'affaires des secteurs des garages et carrosserie, des véhicules de camping ou encore des assurances n'ont pas connu de changements importants. Ce sont toujours les transporteurs routiers qui prennent la part du lion (18,5 milliards de francs) dans le chiffre d'affaires global, suivis par les garagistes (env. 17,8 milliards de francs), le commerce de voitures neuves (env. 15,6 milliards de francs), les sociétés pétrolières y compris les raffineries et les stations-service (env. 12,4 milliards de francs), les entreprises suisses travaillant pour l'industrie automobile internationale (9 milliards de francs), le leasing automobile (env. 7,4 milliards de francs) et les assurances (env. 4,5 milliards de francs).

Le parc automobile a progressé de 79 100 unités entre 2013 et 2014 pour atteindre un total de 5,085 millions de véhicules fin septembre 2014, dont près de 4,4 millions de voitures de tourisme. A ce chiffre il faut ajouter près de 700 000 motocycles, si bien que le total de véhicules à moteur est d'en-viron 5,78 millions. On comptait l'an passé 534 voitures de tourisme et 85 véhicules utilitaires pour mille habitants. Ledit taux de motorisation a une fois de plus légèrement progressé par rapport à l'an-née précédente.

Les prestations de transport produites sur la route sont estimées à 94,2 milliards de personnes-kilomètres (+0,8 mrd. pkm par rapport à l'année précédente) et à 17,55 milliards de tonnes-kilomètres (+0,15 mrd. tkm) sur l'ensemble du réseau routier suisse qui a une longueur d'environ 71 500 kilomètres.

Vademecum_2015_f.pdf